Au chômage ? Faites suspendre votre crédit

L’article L 313-12 du Code Consommation permet de demander la suspension d’un crédit auprès du Tribunal d’Instance (celui qui traite des petits conflits : problème de non remboursement de caution par un bailleur ; problèmes de voisinage ; problèmes avec commerçants, etc…)

Article L313-12 :
L‘exécution des obligations du débiteur peut être, notamment en cas de licenciement, suspendue par ordonnance du juge d’instance dans les conditions prévues aux articles 1244-1 à 1244-3 du code civil. L’ordonnance peut décider que, durant le délai de grâce, les sommes dues ne produiront point intérêt.
En outre, le juge peut déterminer dans son ordonnance les modalités de paiement des sommes qui seront exigibles au terme du délai de suspension, sans que le dernier versement puisse excéder de plus de deux ans le terme initialement prévu pour le remboursement du prêt ; il peut cependant surseoir à statuer sur ces modalités jusqu’au terme du délai de suspension.

Comment faire valoir ses droits ?
► Lire la suite


Articles liés
► Comment ne pas payer ses dettes à son banquier
► Chômage – Suspension de crédit
► Possibilité de suspendre les échéances d’un prêt pendant 2 ans

► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

À Garges-les-Gonesse, le lycée répare votre voiture


 

Depuis quatre mois, le lycée professionnel des métiers de l’automobile Arthur Rimbaud de Garges-les-Gonesse accueille des voitures pour des réparations courantes, le vendredi.
 
En savoir plus


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Auchan va changer le nom de tous ses magasins

Auchan veut regrouper toutes ses enseignes sous une même marque. Simply Market, Chronodrive et A2pas devraient bientôt disparaître au profit d’une meilleure harmonisation de la politique commerciale du groupe.

Vous n’irez bientôt plus faire vos courses chez Simply Market et ne retirerez plus votre commande faite sur Internet dans l’un des 67 Chronodrive présents sur le territoire français. Ces enseignes, qui appartiennent toutes au groupe Auchan, devraient bientôt changer de nom.

Auchan annonce des centaines de créations d’emploi partout en France.

Lire la suite


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Financer son permis, une voiture grâce au prêt de l’Adie

Financer son permis de conduire et la voiture qui va avec, une possibilité qu’offre l’Adie, l’association qui aide les personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire à créer leur entreprise.

Vous-vous levez le matin tôt pour prendre le bus pour aller travail ? Vous avez besoin d’une voiture pour aller travailler ou pour effectuer une formation ?

L’Adie, après étude de votre dossier, vous prêtera la somme désirée à hauteur de 5000€. Le taux (fixe) est assez élevé, 7,63%, mais le dossier recevra une réponse rapide.

Et l’Adie de préciser : « ce microcrédit pour l’emploi salarié est plafonné à 5000€, donc pour ce type de prêt le montant va de 100€ à 5000€, pour financer des formations ou la mobilité. Pour les créateurs de micro-entreprises ou autres travailleurs indépendants, le plafond est de 10.000€»

À noter : une caution d’un tiers, d’un parent sera demandée. Et on ne peut pas cumuler un prêt Adie avec un prêt bancaire.

On trouve une antenne à Sarcelles, Argenteuil, et bientôt Cergy. À Soisy-sous-Montmorency, une permanence se trouve dans les locaux de l’association "Du côté des femmes"

Contact : 0 969 328 110 (numéro crystal : du lundi au vendredi 8h-18h. Appel non surtaxé)

Adie Sarcelles
Hôtel d’Entreprise, 18 avenue du 8 Mai 1945
09 69 32 81 10 / cbah@adie.org

Adie Argenteuil
19, rue Henri Dunant
95100 Argenteuil

► Microcrédit personnel pour l’emploi salarié


► L’Adie
► Vos Nouvelles du Val d’Oise

Pontoise : des infirmières posent nues à la une d’un calendrier pour alerter sur leurs conditions de travail


 
En première page du calendrier, cinq femmes posent nues, photographiées de dos, avec le slogan : "Faut-il que l’on se mette à nu pour que vous vous intéressiez à nous ?"

Soutenue par le syndicat Unsa-Santé, l’initiative vient de Pontoise : un groupe d’infirmières, ainsi que des membres du personnel paramédical de l’hôpital René-Dubos, ont publié mi-décembre un calendrier, afin d’alerter sur les difficultés de leur métier.

► Lire la suite


► Vos Nouvelles du Val d’Oise

EuropaCity annonce la poursuite de son projet

 
EuropaCity annonce la poursuite de son projet
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On s’en serait un peu douté. À l’issue du débat public, EuropaCity annonce la poursuite de son projet :
«EuropaCity, la nouvelle destination des loisirs du Grand Paris, a pris connaissance des conclusions de la Commission du débat public et présentera, d’ici trois mois, les enseignements qu’il tire de l’ensemble des réflexions et des avis exprimés par les parties-prenantes et les citoyens du Val-d’Oise, de la Seine-Saint-Denis et de Paris, tout au long du débat public.»

Lire la suite


 
 
 
 
 
 
 
 

S’abonner à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Ouverture d’une ressourcerie à Villiers-le-Bel

 

Ouverture d’une ressourcerie à Villiers-le-Bel

Ouverture d'une ressourcerie à Villiers-le-Bel

Imaj, l’association qui a pour mission d’intervenir auprès de jeunes filles et garçons rencontrant diverses difficultés, va ouvrir une ressourcerie à Villiers-le-Bel.

Avec pour objet "la valorisation des déchets encombrants des ménages, intégrant le traitement par le réemploi"

Lire la suite

 
 
 
 

S’abonner à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Vous avez plus de 45 ans et vous recherchez un emploi ?

 

Des ateliers pour les demandeurs d’emploi de plus de 45 ans
Développés par le Club d’entreprises Dynactive en partenariat avec Plaine Vallée, les ateliers Emploi 45+ (simulation d’entretiens d’embauche, lettres de motivation et CV, gestion du stress, cours de perfectionnement en anglais…) sont proposés gratuitement aux demandeurs d’emploi âgés de plus de 45 ans, habitant l’agglomération*. Pendant trois mois, des consultants bénévoles les accompagnent pour un retour à l’emploi durable.
Lire la suite


 
 
 
 

L’apprentissage est à la hausse

FORMATION
 

Désormais, un apprenti peut commencer n’importe quand et plus exclusivement en septembre

L’IMA de Villiers-le-Bel permet de se former dans les métiers de la restauration, de la boulangerie, de la coiffure et de la mécanique-tôlerie.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bonne nouvelle. Après des années de chute, le nombre d’apprentis en France est reparti à la hausse. L’apprentissage, cette forme de formation qui permet à des jeunes qui n’arrivent pas à s’intégrer dans le système scolaire d’obtenir une formation qualifiante en deux ans (CAP), repartirait à la hausse : +5%

Selon francetvinfo.fr, les apprentis sont plus nombreux qu’il y a un an. Leur nombre a augmenté de 5%. Au total, plus de 283 000 contrats ont été signés en un an. Il y avait urgence puisqu’entre 2012 et 2014, la chute a été continue : – 32 000. Alors il y a deux ans, le gouvernement a pris des mesures pour relancer l’apprentissage avec la création de nouvelles aides, comme celle pour les très petites entreprises : 4 400 euros alloués pour l’embauche d’un apprenti.

Autre nouveauté : le calendrier. Désormais, un apprenti peut commencer n’importe quand et plus exclusivement en septembre. Résultat : un nombre d’apprentis qui repart à la hausse. C’est la fonction publique qui enregistre la plus forte poussée : +45%. Malgré tout, l’objectif du gouvernement de 5 000 apprentis en 2017 est encore loin d’être atteint.
Source


 
 
 
 
 
 
 

Nouvelle étape vers la réalisation du Triangle de Gonesse

GONESSE
 

Le conseil d’administration de l’EPA Plaine de France vient d’approuver le dossier de création de la ZAC du Triangle du Gonesse

Le conseil d’administration de l’EPA Plaine de France, composé d’élus du territoire et de représentants de l’Etat, vient d’approuver, le 29 juin 2016, le dossier de création de la ZAC du Triangle de Gonesse, quartier d’affaires international situé entre les aéroports CDG et du Bourget. La création effective de la ZAC fera suite à un arrêté préfectoral à l’issue du compte-rendu du débat public établi par la Commission Nationale du Débat Public au cours du 3ème trimestre 2016.
Lire la suite