Votre lycée est-il bien noté ?


Le lycée Romain-Rolland de Goussainville
 
Il n’y a pas que les élèves à être notés. Les lycées aussi. Retrouvez le dernier classement des lycées en date de 2016.

Un palmarès des lycées que les proviseurs attendent aussi "avec fébrilité" : «Ce palmarès on l’attend avec fébrilité. C’est important, car ça concoure à la bonne image de l’établissement. L’ensemble du personnel éducatif, tout comme les parents et les élèves sont fiers et attendent que notre lycée reste performant. Nous recevons les félicitations des parents quand paraissent ces résultats. C’est important pour moi puisque nous voulons travailler en pleine concertation avec eux…», déclare le proviseur du lycée Romain Rolland de Goussainville, sur rmc.bfmtv.com

Retrouvez le dernier classement 2016 des lycées


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

Goussainville : les NAP vont être payantes

logo-nap

Les NAP, les nouvelles activités périscolaires, devaient être gratuites. Goussainville, dans le dernier numéro de son journal, appellent les parents à s’inscrire dès le 17 mai, «pour calculer le quotient familial»
Et de préciser : «Celui-ci vous permettra, dès septembre prochain, de bénéficier des tarifs adaptés à vos revenus familiaux pour les activités périscolaires (NAP, accueil des loisirs, restauration scolaire) de vos enfants.»

Les NAP payantes, une initiative de la ville de Goussainville, ville de gauche, même si son maire, Alain Louis, a quitté le PS auquel il était adhérent avant les dernières élections municipales, qui avait mis un candidat socialiste en face de lui. Ce qui ne l’avait pas empêché d’être réélu haut la main.

Le député-maire PS de Gonesse, Jean-Pierre Blazy, lui avait apporté son soutien, quand une partie de sa majorité, le PRG, avait voté avec la droite contre le budget primitif présenté par le maire, au grand mécontentement du député, qui s’était fendu d’un communiqué.

Le journal

Goussainville - NAP.jpg

Blazy dénonce «les ambitions personnelles»

 GOUSSAINVILLE/GONESSE 

Vote du budget primitif à Goussainville : «Jean-Pierre BLAZY, député-maire de Gonesse, et Luc BROUSSY son suppléant, appellent tous les élus de la majorité de Goussainville à la responsabilité»

Le communiqué :
«Nous apprenons avec stupéfaction qu’à Goussainville une partie des élus de la majorité municipale a mêlé ses voix à la droite pour rejeter le budget présenté par le Maire de Goussainville.

Jean-Pierre BLAZY et Luc BROUSSY condamnent fermement cette attitude que rien ne saurait justifier.

Les critiques de ces opposants ont porté sur de prétendues "coupes sombres budgétaires". Il n’en est rien. Le maire de Goussainville, comme tous les autres Maires de notre territoire, est confronté à une situation économique qui nécessite une gestion rigoureuse. Mais le budget présenté cette semaine par Alain Louis n’en préservait pas moins pour autant les intérêts des Goussainvillois et la poursuite des projets engagés pour continuer la modernisation de la Ville.

Voir le PRG, parti membre de la majorité présidentielle, mêler ses voix à celles de Mme Hermanville est tout bonnement inacceptable.

Jean-Pierre BLAZY et Luc BROUSSY appellent tous les élus de la majorité municipale de Goussainville à la responsabilité. Il n’est pas possible que les ambitions personnelles prennent le pas sur l’intérêt des Goussainvillois.

Ils terminent en indiquant que « chacun doit se reprendre pour continuer le travail autour d’Alain Louis : c’est lui et personne d’autre que les Goussainvillois ont élu en 2014.»