Escroqueries, malveillance: les conseils aux Séniors

Les seniors étant trop souvent les victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs, cette rubrique a été créée pour vous apporter quelques conseils pratiques.
Des règles simples de vie en société permettent de se prémunir contre les actes malveillants.

Lire la suite

Dons d’organes, quels sont nos droits ?

 
Dons d'organes, quels sont nos droits
 
On pourrait s’imaginer que notre corps nous appartient, même après notre mort. Figurez-vous que non.
Les hôpitaux peuvent s’emparer de nos organes sains pour les transplanter sur des malades qui en ont besoin. Pourquoi pas. Mais connaissons-nous nos droits en la matière ?

France ADOT 95, l’association pour le Don d’organes et de Tissus humains du Val d’Oise nous en dit un peu plus.

Lire la suite


Grand rabbin Michel Gugenheim : « Les Juifs doivent s’inscrire sur le fichier national du refus du don d’organes »

 
 
 
 
 
 
 
 

Assurance Maladie : tous couverts grâce à la loi PUMA

 
Assurance Maladie : tous couverts grâce à la loi PUMA

Il fut un temps, pas si lointain, où être assuré/e à la sécu n’était pas forcément chose facile quand on avait perdu son emploi, qu’on ne travaillait pas ou qu’on était dans un des schémas de ce type.

Depuis le 1er janvier 2016,la notion d’"ayant droit" (celles et ceux qui y avaient droit, quoi) n’existe plus. Grâce à la loi PUMA, la protection universelle maladie (Puma) est mise en place.

Lire la suite


 
 
 
 
 

S’abonner à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Cigarettes : les premiers paquets neutres arrivent chez les buralistes

SOCIÉTÉ

Cigarettes : les premiers paquets neutres arrivent chez les buralistes

La vente des premiers paquets neutres concernant les cigarettes et certains produits liés au tabac est prévue à partir du 20 mai 2016. C’est notamment ce que précise un décret publié au Journal officiel du mardi 22 mars 2016, ce texte faisant suite à la loi du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé.
Lire la suite
 
 
 
 

Prostitution : pénalisation du client

Nos amis socialistes veulent s’en prendre au plus vieux métier du monde. On leur souhaite bien du courage.

«La prostitution n’est pas une liberté. Elle est l’asservissement, le plus souvent par la violence, de milliers de femmes et d’hommes par des réseaux criminels. Parlementaires et citoyens, nous avons la responsabilité collective de faire reculer ce fléau en aidant à changer le regard et les comportements de la société.», expliquent-ils.

La loi n°2016-444 du 13 avril 2016 vise «à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées»

On découvre qu’il est désormais interdit pour les clients de faire l’achat d’un acte sexuel :
«Le fait de solliciter, d’accepter ou d’obtenir des relations de nature sexuelle d’une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, en échange d’une rémunération, d’une promesse de rémunération, de la fourniture d’un avantage en nature ou de la promesse d’un tel avantage est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe.», soit une amende 1500€

Et on passe à la vitesse supérieure si on récidive : «Lorsqu’il est commis en récidive dans les conditions prévues au second alinéa de l’article 132-11, le fait de solliciter, d’accepter ou d’obtenir des relations de nature sexuelle d’une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, en échange d’une rémunération, d’une promesse de rémunération, de la fourniture d’un avantage en nature ou de la promesse d’un tel avantage est puni de 3750 € d’amende.»

Article lié
Des prostituées manifestent devant l’Assemblée contre la loi qui prévoit de sanctionner les clients