Le maire de Saint-Prix à la rencontre du président d’Orange pour réclamer la fibre optique

Saint-Prix tarde à bénéficier de la fibre optique. Or, le raccordement à l’internet Très Haut Débit (THD) est capital pour le développement du territoire et le confort des citoyens. M. Jean-Pierre Enjalbert ira donc porter le mécontentement des Saint-Prissiens, le 10 mai prochain au siège d’Orange France, à Paris.

Et celui-ci d’expliquer : «La fibre optique offre un bond technologique incomparable pour les citoyens et les entreprises. Or, malgré un calendrier prévisionnel, pour le raccordement de Saint-Prix au Très Haut Débit, initialement affiché pour 2015, rien n’a été fait.»

Les opérateurs privés interviennent sur les zones les plus denses répondant à l’Appel à Manifestations d’Intentions d’Investissements (AMII), c’est le cas de Saint-Prix. Pour la commune, c’est donc Orange qui est le seul maître d’œuvre du raccordement de nos habitations au Très Haut Débit (THD).

«Orange se targue d’être en avance sur le raccordement des communes du Val d’Oise qui sont sous sa responsabilité. Pourtant, elle est en retard dans d’autres secteurs comme à Saint-Prix. C’est pourquoi, en janvier dernier, la Municipalité a lancé une pétition demandant le raccordement de notre ville le plus rapidement possible, par Orange, à la fibre optique», continue le maire.

Cette pétition pour l’internet THD à Saint-Prix, 634 Saint-Prissiens l’ont déjà signé.

Lors d’un rendez-vous avec un représentant d’Orange, l’édile a déjà défendu la cause de la commune. Mais loin de s’engager à tenir l’engagement initial d’un raccordement au THD pour 2015, M. Enjalbert estime «n’avoir entendu qu’une promesse de raccordement de notre ville d’ici 2019-2020. Ce n’est pas satisfaisant.»

C’est pourquoi il a demandé et obtenu un rendez-vous avec M. Stéphane Richard, le président d’Orange, le 10 mai prochain. Il lui remettra en main-propre l’ensemble des pétitions.

JLB à partir du communiqué de Saint-Prix

 
 
 
 
 

Âgé/e de 18 à 25 ans ? engagez-vous avec le Service Citoyen

La Municipalité et son maire, Jean-Pierre Enjalbert, proposent aux jeunes Saint-Prissiens une nouvelle forme d’engagement citoyen.
«Le service citoyen est un levier essentiel de citoyenneté. Il est également un moyen de s’insérer dans la vie professionnelle tout en percevant une rétribution pécuniaire.», explique la ville.
Le service citoyen a pour ambition d’offrir aux jeunes la possibilité de s’engager, de donner de son temps à la collectivité et aux autres. Il représente également la possibilité de vivre une expérience formatrice et valorisante en proposant un choix parmi de nombreuses missions dans les domaines de l’environnement et de la culture.
Lire la suite