Votre mot de passe est-il sûr ?

Régulièrement, nous recevons par mail un message du type « Cher ami, je suis bloqué à l’étranger, je n’ai plus d’argent, est-ce que tu peux m’aider ? »

Ce type de message indique que le compte d’une de vos connaissances a été piraté, et que les pirates ont envoyé ce message à tous les correspondants du piraté, espérant qu’un ou deux tombent dans le piège et envoient de l’argent.

La cause de ce piratage : un Mot de Passe (MdP) trop simple. Beaucoup d’internautes utilisent des mots de passe simples : le prénom de leur enfant, le nom d’une ville de naissance, etc…

Comment modifier le mot de passe pour qu’il soit moins facile à trouver ?

Lire la suite
 
 
 
 

Une nouvelle arnaque par téléphone : « Tu m’entends ? »


 
 ARNAQUE 
 
Les escroqueries ne cessent de se développer sur tous les supports. Mais cette fois, c’est par téléphone que les escrocs agissent. En effet, la police américaine a mis en garde ses citoyens contre une nouvelle arnaque qui pourrait bientôt arriver en Europe.

La nouvelle arnaque « Tu m’entends ? » peut vous coûter très cher.
Les autorités américaines ont détecté une nouvelle arnaque par téléphone, qui pourrait bientôt atteindre la Belgique et même la France. Le piège commence lorsqu’un numéro de téléphone vous appelle, vous répondez alors sans aucune méfiance. Une personne vous demande simplement « Tu m’entends ? », vous répondez naturellement « oui » ; c’est à partir de ce moment que le piège se referme.

Lire la suite


► Autres Arnaques

– Merci de visiter le site et lire les articles publiés –
► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
  
 
 

Info Radar IDF : pour connaitre les radars mobiles en temps réel

Connaitre les radars jumelles ou mobiles en temps réel sur l’Ile-de-France, c’est ce que propose Info Radar IDF, à condition d’avoir un compte sur Twitter.
Avec pour devise "Savoir où redoubler de prudence pour rouler sereinement !"
Ce sont les automobilistes qui donnent les infos en direct.

Vous cliquez sur l’image ci-dessus, et si vous êtes inscrit/e sur twitter, vous accédez à l’info en direct, du type :

95/L’isle Adam N184
Radar jumelles sur le pont de la sortie en direction de Chambly. 110km/h (90 pollution)

Info Radar IDF, le site


► Vos Nouvelles du Val d’Oise

Connaissez-vous le 114 ? Un numéro d’urgence pour les personnes ayant des difficultés à entendre ou à parler


 
Connaissez-vous le 114 ? Un numéro d’urgence pour les personnes ayant des difficultés à entendre ou à parler.

Le 114, un numéro d’appel d’urgence pour les personnes ayant des difficultés à entendre ou à parler. Grâce à ce numéro unique, national, gratuit, accessible par SMS ou fax, 24/24, 7/7, vous pouvez contacter directement le samu (15), la police-gendarmerie (17), les pompiers (18).

C’est un gain de temps précieux pour sauver des vies ! Contacter le 114 est très simple : il suffit de composer le « 114 » dans la fonction SMS/messages de votre téléphone, accompagné de votre message d’urgence. Les agents du 114 vous répondent et contactent les services d’urgence adaptés (15-17-18) les plus proches de chez vous.

En savoir plus


► Vos Nouvelles du Val d’Oise

Arnaque : si vous trouvez un billet de 50 euros sur votre pare-brise, ne le prenez pas !


 

Les délinquants débordent d’astuces pour voler leurs prochains.

Dernière astuce en date : le billet collé à votre essuie-glace. Surtout ne jamais le prendre !

Explication sur la courte video


► Vos Nouvelles du Val d’Oise

Escroqueries, malveillance: les conseils aux Séniors

Les seniors étant trop souvent les victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs, cette rubrique a été créée pour vous apporter quelques conseils pratiques.
Des règles simples de vie en société permettent de se prémunir contre les actes malveillants.

Lire la suite

Les policiers municipaux bientôt armés

Les policiers municipaux bientôt armés
 
C‘est la nouvelle du jour. Les policiers municipaux du Val d’Oise devraient être bientôt armés. Peut-être pas tous, mais du moins une bonne partie.

En plus d’une arme de service, les policiers qui se déplacent en groupe seront équipés de Taser, de flash ball, et de l’inévitable bombe anti agression, qui avait pourtant été interdite aux policiers municipaux, dernièrement.

En 2010, un rassemblement de policiers municipaux s’était tenu du côté de Roissy (photo). Après le décès d’une policière lors de l’interpellation d’un délinquant particulièrement violent qui avait mal tourné, ils demandaient à être armés, ce qu’on leur avait refusé.

Les évènements actuels ont probablement fait changer d’avis les autorités.


Les policiers municipaux toulousains sont armés en permanence 24h/24, depuis 2014
 
 
 
 
 
 

S’abonner à Vos Nouvelles du Val d’Oise

L’application mobile SAIP : Système d’alerte et d’information des populations

ALERTE !
 

L’application mobile SAIP : Système d’alerte et d’information des populations

Il fallait y penser. À la suite des attentats survenus en France en janvier et novembre 2015, la direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise (DGSCGC) du ministère de l’Intérieur, en collaboration avec le Service d’information du gouvernement (SIG), ont travaillé au développement d’une application mobile d’alerte des populations sur smartphone : « SAIP », pour Système d’alerte et d’information des populations. Apparue le 8 juin, cette application gratuite est ainsi opérationnelle pour l’Euro 2016 de football.

À quoi sert-elle ?
Cette première version disponible sur Apple Store et Google Play permet d’être alerté, via notification sur son smartphone, en cas de suspicion d’attentat ou d’événement exceptionnel (accident de sécurité civile) susceptible de résulter d’un attentat.
Dans les prochains mois, une mise à jour de l’application prendra en compte tous les risques majeurs naturels ou technologiques et délivrera les messages de vigilance associés.
Cette application complète le dispositif d’alerte et d’information des populations (SAIP) déjà existant (sirènes, messages radios préformatés…) et s’inscrit dans une démarche globale de sensibilisation de la population aux risques.
Lire la suite


■ On a testé l’application