Victime de vols à répétition, la société Safran va fermer ses portes

 FAITS DIVERS / ENTREPRISE 

Ils étaient deux copains à Villiers-le-Bel, qui s’étaient lancé dans la culture du safran, en 2012. Le Parisien en avait fait un article, parlant "d’Or rouge"

Pour Vos Nouvelles, on les a contactés dernièrement. Pour apprendre que la société va fermer. En cause, les vols à répétition. «Les gens viennent visiter les cultures de safran, puis certains reviennent la nuit pour voler des bulbes. En tout, ce sont 20.000 bulbes qu’on nous a volés… Même dans le magasin !»

«Cela nous met dans une situation difficile, car nous avons des traites encore à payer…»

Une situation un peu triste, car cette culture du safran était quand même une des fiertés du Val d’Oise.
Dommage.

► L’article du Parisien, à l’époque


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

DERNIERS ARTICLES
 ■ L’étiquette nutritionnelle est officiellement recommandée par l’État
 ■ Accréditation carbone des aéroports d’ADP
 ■ Hélène Loup : conteuse pour petites oreilles
 ■ Permis de conduire / Immatriculation des véhicules : faites vos démarches sur internet
 ■ Signaler une situation suspecte, prévenir du risque terroriste
 ■ 216, 232 : l’arnaque à l’appel en absence
 ■ "Train surfing", le jeu dangereux qui inquiète la SNCF
 ■ Un commerçant est responsable des accidents survenus à ses clients
 ■ Les élus ont une nouvelle fois manifesté pour la Ligne 17
 ■ Rencontres de la Transmission et Reprise d’entreprise : lancement de la 2ème édition !
 ■ Achat d’un vélo électrique : l’aide de l’État, c’est jusqu’au 31 janvier 2018
 ■ Numéros surtaxés : astuces pour ne pas payer !
 ■ Compteurs Linky : le dossier noir
 ■ La SNCF propose des trains Ouigo au départ de Paris dès décembre
 ■ Saint-Brice arme sa police municipale
 ■ Compteurs Linky : il serait possible de refuser
 ■ Europacity : Jean-Pierre Blazy ne renonce pas à l’urbanisation du Triangle de Gonesse
 ■ SNCF véloservice, à la gare d’Enghien
 ■ Cinéma : le dernier film d’action pour Liam Neeson ?
 ■ Participez au concours Chopin !
 ■ La beauté du risque, du plomb dans nos rouges à lèvres
 ■ Devenir bénévole : quelle démarche, quels droits, quelle formation ?
 ■ Le Micro-Crédit avec l’UDAF 95
 ■ Envie de vous former en ligne ? Découvrez les MOOCs
 ■ Aucun oeuf produit en France ne contenait du fipronil
 ■ Devenez conseiller bénévole, rejoignez EGEE
 ■ Changer de prénom : une procédure gratuite et simplifiée
 ■ Garde d’enfant : quelle aide financière ?
 ■ Certificat de moralité
 ■ 2445 offres d’emploi dans le Val d’Oise
 ■ Fichés S : un nombre très important dans le Val d’Oise
 ■ Le yaourt made in Val d’Oise
 ■ Le répulsif naturel que détestent les insectes
 ■ Les classiques de la littérature censurés
 ■ Méfiez-vous du 3392016
 ■ Vous risquez une amende si vous stationnez devant votre propre garage
 ■ Acheter des légumes Bio et participer à l’insertion
 ■ Prendre un taxi : les règles et les droits
 ■ Étonnant : les parents de mineurs n’ont pas à payer leurs amendes
 ■ Covoit’ici lance son appli mobile
 ■ Saint-Prix : le maire fait le ménage
 ■ Flunch : la carte d’abonnement à -15%
 ■ Jusqu’au 31 octobre, louez votre vélo à la Maison du Parc !
 ■ Étonnant : il ne faut surtout pas charger son portable à 100% !
 ■ Le savez-vous ? Préparer un BTS sans le Bac, c’est possible
 ■ Nicolas Hulot veut-il mettre un terme au projet EuropaCity ?
 ■ Au chômage ? Faites suspendre votre crédit
 ■ Vexin cENTR’aide, s’aider entre voisins
 ■ Étudiants : comment faire une demande d’aide au logement ?
 ■ Canicule et nuisances aériennes : Jean-Pierre Enjalbert interpelle le Président de la République
 ■ Législatives – Résultats dans le Val d’Oise
 ■ L’augmentation d’apport en vitamines B associée à un risque plus faible de cancer du sein
 ■ Vertu de la main courante
 ■ Combien vont gagner les nouveaux députés?
 ■ Les règles de savoir-vivre
 ■ Vos forfaits désormais utilisables gratuitement au sein de l’UE
 ■ Sauvons les hérissons !
 ■ Votre lycée est-il bien noté ?
 ■ Rendez-vous manqué chez votre médecin. Devez-vous payer ?
 ■ Proposition de loi : un an de prison pour les diffuseurs de « fake news »
 ■ Casque à vélo obligatoire pour les enfants depuis le 22 mars 2017
 ■ Votre maire est-il dépensier ?
 ■ À Garges-les-Gonesse, le lycée répare votre voiture
 ■ Découvrez 5 secrets sur les parcs Disney
 ■ Modification des horaires d’ouverture en Préfecture et sous-préfectures
 ■ Auchan va changer le nom de tous ses magasins
 ■ Acheter un timbre fiscal par internet
 ■ Arnaque : un démarchage téléphonique pour de faux stages obligatoires
 ■ Une plateforme pour éviter les arnaques des artisans
 ■ Modernisation de la délivrance des cartes d’identité dans le Val-d’Oise
 ■ A-t-on le droit de connaitre l’emplacement des caméras de surveillance sur sa commune ?
 ■ Recevez une aide de 200 € pour l’achat d’un vélo électrique
 ■ La fibre optique partout et pour tous d’ici 2020
 ■ Votre mot de passe est-il sûr ?
 ■ Se faire coiffer pour 4€
 ■ Quand la Sécu ferme 5 centres dans le Val d’Oise
 ■ Comment bien trier ses déchets
 ■ Un éco-composteur en bois ou en plastique à 10 €
 ■ Une nouvelle arnaque par téléphone : « Tu m’entends ? »
 ■ Vos tickets-restaurant 2016 peuvent encore servir !
 ■ Financer son permis, une voiture grâce au prêt de l’Adie
 ■ Connaissez-vous le Krav Maga ?
 ■ Bureaux de poste fermés : Jean-Michel Ruiz dénonce les subventions accordées à La Poste
 ■ Lutèce fête ses 12 ans
 ■ Scoop : En 2017 le gouvernement autofinance l’installation de vos panneaux solaires sans débourser 1€ !
 ■ Pupponi veut retrouver son château
 ■ (Mise à jour) Vignettes pour les voitures les moins polluantes : à Paris à partir du 15 janvier 2017
 ■ La Galette des Rois et ses significations
 ■ Médiateur national de l’énergie
 ■ La beauté du risque, du plomb dans les rouges à lèvres
 ■ Infractions routières : 11 infractions maintenant verbalisables sur la base de vidéos ou radars
 ■ Devenez Conciliateur de Justice
 ■ Formations Croix-Rouge
 ■ Parrainez une ruche
 ■ Pontoise : des infirmières posent nues à la une d’un calendrier pour alerter sur leurs conditions de travail
 ■ Vexincentraide.fr le site d’aide et de partage
 ■ Le sureau, arbre magique
 ■ Connaissez vous le Gateball ?
 ■ Gonesse : la ville lance l’info SMS
 ■ Arnaque : si vous trouvez un billet de 50 euros sur votre pare-brise, ne le prenez pas !
 ■ Ce qui va changer à partir de janvier 2017
 ■ Escroqueries, malveillance : les conseils aux Séniors
 ■ Un nouveau lieu d’accueil pour le Conciliateur de Justice
 ■ Café, restaurant : nos droits de consommateurs
 ■ Sécurité : pouvoirs renforcés pour les agents SNCF et RATP
 ■ Une pétition pour que les maires respectent la loi sur les ralentisseurs
 ■ Code de la route : La Poste accueille les candidats à l’examen

Se faire coiffer pour 4€

Se faire couper les cheveux pour 4€, c’est que propose l’Institut des Métiers de l’Artisanat (IMA) dépendant de la Chambre de Métiers. Un prix qui s’adresse aux hommes. Pour les femmes, c’est un peu plus cher, mais tout autant raisonnable.

Pour 4€ vous avez droit à une coupe d’entretien, dispensée par un-e élève de 3ème année de coiffure, sous la surveillance de son professeur.

Peuvent se rajouter, si vous le souhaitez, shampoing, brushing, voire masque, pour des prix identiques :
Coupe : 4€
shampoing : 3€
brushing : 4€
masque pour cheveux : 4€

Les séances ont lieu le lundi AM. Attention, ce n’est pas tous les lundis !
Et être patient-e, car on ne sort pas au bout d’une demi-heure.
Se renseigner, voire réserver, au : 01 34 29 46 70

Lieu : 43 Avenue Pierre Semard, 95400 Villiers-le-Bel (juste à côté du "blockhaus" construit pour la police et déserté depuis)

► IMA, le site


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

Ouverture d’une ressourcerie à Villiers-le-Bel

 

Ouverture d’une ressourcerie à Villiers-le-Bel

Ouverture d'une ressourcerie à Villiers-le-Bel

Imaj, l’association qui a pour mission d’intervenir auprès de jeunes filles et garçons rencontrant diverses difficultés, va ouvrir une ressourcerie à Villiers-le-Bel.

Avec pour objet "la valorisation des déchets encombrants des ménages, intégrant le traitement par le réemploi"

Lire la suite

 
 
 
 

S’abonner à Vos Nouvelles du Val d’Oise

La nouvelle piscine Camille Muffat vous ouvre ses portes pour l’été

VILLIERS-LE-BEL
 

La nouvelle piscine Camille Muffat vous ouvre ses portes pour l’été

Inaugurée le 11 juin dernier, la piscine nouvelle intercommunale de Villiers-le-Bel située dans le Parc des Sports et des Loisirs vous attend pour l’été.

L’établissement équipé d’un bassin de 25 m, utilisé principalement pour les entraînements sportifs et l’organisation de compétitions, et d’un bassin ludique de 250 m² destiné à l’apprentissage et aux activités grand public, peut accueillir jusqu’à 650 nageurs.

Ce bassin ludique dispose d’un bain bouillonnant et d’une rivière avec jets hydro-masssants. Une pataugeoire est également accessible aux plus petits.

Pour les beaux jours, les baigneurs peuvent accéder à une plage minérale et à un solarium.

Elle porte le nom de Camille Muffat, nageuse française décédée le 9 mars 2015 à Villa Castelli en Argentine. Ses parents étaient présents lors de l’inauguration.

Adresse : 60 rue du Champ Bacon 95400 Villiers-le-Bel
Horaires jusqu’au 1er septembre :
Lundi, samedi et dimanche : 14h – 18h15
Mardi et mercredi : 12h – 13h15 et 14h – 18h15
Jeudi et vendredi : 12h – 13h15 et 14h – 18h45

En savoir plus



 Pensez à vous abonner ci-dessous 

Manifestation contre la fermeture de l’hôpital Charles-Richet

L’hôpital Charles-Richet a beau avoir été débaptisé Hôpital Adélaïde-Hautval, tout le monde continue à l’appeler sous son ancien nom. Une rebaptisation qui n’a pas servi à grand chose puisque l’hôpital est menacé de fermeture.

En cause : un hôpital désuet de 472 lits, dans lequel les patients, en général des personnes âgées, peuvent être trois par chambre, des toilettes pas toujours dans les chambres. Bref, l’Agence Régionale de la Santé a décidé de sa fermeture, ce qui n’est pas du goût de la CGT qui a organisé une manifestation qui a regroupé quelque 200 personnes.

Dans la foulée, on a dénoncé la fermeture de deux autres établissements publics : les Ehpad Jacques-Achard de Marly la Ville et le Cèdre-Bleu, à Sarcelles.

«Les technocrates de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) et le directeur général de l’AP-HP persistent et utilisent tous les moyen pour démanteler l’hôpital Charles-Richet et les Ehpad», dénonce le tract distribué.

Les manifestants, en tête desquels on trouve des élus, sauf le maire de Villiers-Bel qui a préféré rester en queue de manifestation, ont dénoncé la politique de « l’or gris » : «Une société qui ne respecte plus des aînés est une société qui n’a plus de valeurs».

On a pu entendre : «Les familles vont-elles être obligés de mettre leur aîné/es dans des établissements privés fort chers, parfois 4500€ par mois, quand on connait les difficultés des familles actuellement ?»

La question de l’emploi est au centre des préoccupations. Quelque 750 emplois seraient menacés. 250 pourraient être reclassés. La CGT ne l’entend bien évidemment pas de cette oreille.

Resté en queue de manifestation, sans écharpe de maire, Jean-Louis Marsac, le maire de Villiers-le-Bel, avoue ne pas suivre toutes les revendications des manifestants. «Je pense que l’hôpital va fermer de façon inéluctable, nous a-t-il confié. Je suis plutôt dans l’accompagnement des salariés…»

JLB

VIDEO

Vidéo d’explication du positionnement du collectif et de la CGT, avec notamment une prise de parole de Christophe Prudhomme, médecin urgentiste au Samu 93