Le Beaujolais nouveau est arrivé

La mise sur le marché du Beaujolais Nouveau, c’est le 3ème jeudi du mois de novembre, donc le Jeudi 17 novembre, cette année 2016.

L’occasion pour certaines communes de faire la fête autour d’un verre de Beaujolais, comme à Butry. Malheureusement pas partout…

Un petit peu d’histoire
Le 8 septembre 1951, un arrêté paru au Journal officiel dispose que les vins d’appellation d’origine ne peuvent être vendus qu’à partir du 15 décembre. Cependant, suite aux réclamations des syndicats viticoles, une note du 13 novembre 1951 précise « dans quelles conditions certains vins peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage du 15 décembre ». C’est cette note qui de fait a créé l’appellation "beaujolais nouveau".
Pendant les quinze années suivantes, la date fut variable, et ce n’est qu’à partir de 1967 qu’elle fut fixée au 15 novembre jusqu’en 1985, année lors de laquelle elle fut fixée au troisième jeudi de novembre, d’une part pour des raisons de calendrier, car il tombait trop près du jour férié du 11 novembre (anniversaire de l’armistice de 1918), d’autre part pour des raisons pratiques, car il arrivait que cela tombe un week-end.

La suite sur wikipedia

De quel Beaujolais parle-t-on ?
Sur un site consacré au Beaujolais, on y apprend, sans trop de surprise, qu’il n’y a pas un Beaujolais mais des Beaujolais. Le Beaujolais Nouveau, le Beaujolais, le Beaujolais Villages ou encore les crus du Beaujolais. Chacun s’alliant à différents menus, comme expliqué ici.

Le Beaujolais comprend plusieurs crus, parmi lesquels on trouve les fameux Juliénas, Moulin-à-vent, Morgon… «Le cépage ‘Gamay Noir’ règne en maître sur cette terre bénie des dieux, et de la plus brillante façon puisqu’il offre une extraordinaire palette de vins, des plus fins et aromatiques, les Beaujolais et Beaujolais Villages, aux plus riches et complexes, les dix crus du Beaujolais, possédant chacun un caractère spécifique lié aux différents terroirs : Brouilly, Chiroubles, Chénas, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié, Saint-Amour.», nous explique-t-on.
Une carte interactive ici

Même si l’image du Beaujolais est surtout celle d’un vin rouge, on trouve du Beaujolais blanc (issu du cépage Chardonnay) et du Beaujolais rosé (issu du cépage Gamay Noir), ainsi que des Crémants.

Qui dit vin, dit le conserver de façon correcte. La température du local et l’alignement des bouteilles ont un rôle dans la bonne conservation du vin, comme expliqué ici.

Une soirée Beaujolais Nouveau est proposée à Auvers-sur-Oise, Du 19 novembre 2016 à 19h au 20 novembre 2016 à 23h30. Sur réservation.


Morgon sur wikipedia
Juiénas sur wikipedia
Moulin-à-vent sur wikipedia
Enghien : il défend l’authentique beaujolais nouveau (Le Parisien)


Publicités