Lutèce : l’association qui défend les usagers des transports

Créée en 2005 et malgré une coupure de trois ans entre 2012 et 2015, l’Association Lutèce (Les Usagers des Transports En Commun d’Ezanville), représente les usagers des transports auprès de la ligne H de la SNCF et la ligne de bus 269 de la RATP.
 
À l’origine "sinistrée", avec des vieilles rames de modèles différents, la ligne H a été notablement rénovée, avec la mise en place des nouvelles rames Bombardier, mises en service pour la première fois en Île-de-France, à partir de 2011, entraînant une période de galères, dont les usagers se souviennent encore douloureusement.
 
Les infrastructures (voies, passages à niveau, gares), elles aussi ont été progressivement rénovées, ce qui rend la ligne H certainement l’une des plus performante et la plus moderne, avec un taux de ponctualité de plus de 94%, certainement le plus élevé d’Île-de-France, quoiqu’en disent certains grincheux.
 
Son management et son service communication ont eux aussi évolué, impliquant très étroitement les communes de la ligne et leurs élus.
 
En 2015, Lutèce a été relancée par l’un de ses fondateurs, Jean-Pierre Gressier, ex-adjoint aux ………….
transports de la ville d’Ezanville, qui déclare, au sujet de la ligne H : « Même si on peut toujours déplorer des retards ou des suppressions de trains, la mise en place des nouvelles rames Bombardier, qui a été très difficile, a permis de remplacer les différents matériels disparates et vétustes, dont certains dataient des années soixante. Les infrastructures (rails, passages à niveau, gares) sont par ailleurs progressivement remplacées ou rénovées…».
 
Et d’ajouter : « Il faudrait être de mauvaise foi pour refuser de constater que la qualité de service de cette ligne s’est améliorée depuis 2012, d’autant que la communication vis-à-vis des usagers a, elle aussi, suivi la même évolution.».
 
Pour ce qui concerne le bus 269, le problème est tout autre. En effet, il n’a pas encore été possible de faire modifier les horaires par la RATP, afin de les harmoniser sur ceux des trains, en gare d’Ezanville. Beaucoup d’usagers continuent donc à prendre leur voiture pour se rendre à la gare, saturant ainsi le parking intercommunal de la gare, gratuit et utilisé par bon nombre de personnes venant de communes avoisinantes.
L’action de l’association concerne donc également la RATP, qui pour l’instant n’a pas répondu favorablement à sa demande.


 

L‘association Lutèce défend aussi les personnes à mobilité réduite ou handicapées, qui utilisent les transports en commun et se trouvent notamment confrontées aux problèmes d’accès aux quais et aux trains, d’écoute des annonces sonores…
Jean-Pierre Gressier représente également la Fédération des Malades et Handicapés (FMH). Cette association partenaire a pour objectif premier de favoriser l’insertion des personnes handicapées et/ou malades et de les aider à résoudre tous problèmes spécifiques les concernant dans tous les domaines de la vie courante (droit, emploi, formation, accessibilité…)
L’association Lutèce est également connue pour ses visites de Paris. À ce jour, une dizaine de circuits couvrant différents quartiers de Paris ont ainsi fait l’objet de visites qui retracent l’histoire de Paris et des Parisiens. Celles-ci sont l’occasion de fédérer les adhérents à cette association et de les informer d’une manière détournée sur les problèmes des transports.

 
 



Les visites parisiennes de Lutèce

Les réunions organisées par l’association Lutèce ne traitent pas toujours des transports. Elles s’articulent toujours autour de plusieurs thèmes :

Le premier, bien entendu, est l’occasion de montrer les différentes architectures existantes et de faire découvrir les curiosités et les quartiers de Paris. Les visites sont notamment l’occasion de découvrir des endroits souvent inconnus au grand Public, de passer d’une cour à l’autre…

Le second explique comment Paris s’est construit progressivement au fil des siècles. Tout naturellement le projet de Napoléon III et d’Haussmann est montré en exemple, pourquoi un tel projet, le tracé des principaux axes, les avenues et les rues, les parcs et jardins, l’originalité des toitures, le programme d’assainissement, l’approvisionnement en denrées et en eau potable….

Chaque visite est aussi l’occasion de retracer un épisode différent de notre Histoire et si on reprend l’ensemble des visites, c’est pratiquement toute l’Histoire de France qui est décrite, par épisode successifs. Enfin Jean Pierre Gressier ne rate pas de rappeler la vie et les mœurs des Parisiens. C’est une vision très Balzacienne qui s’offre aux visiteurs, entrecoupée d’histoires mystérieuses et d’anecdotes "croustillantes". Elles sont l’occasion d’un repas dans un restaurant emblématique ou remarquable pour son cadre : l’auberge de Nicolas Flamel, le Procope,………….

Mollard, le Pharamond, le restaurant du Croissant, le Bouillon Racine…. C’est à cette occasion que la réunion sur les transports a lieu.
Quoi de plus agréable et fédérateur que les réunions dans un tel contexte.

75 adhérents ont rejoint cette association, auxquels il faut ajouter une centaine de membres adhérant à des associations partenaires.

À ce jour, Lutèce a ainsi pu réaliser des circuits concernant pratiquement tout ce qu’il faut voir à Paris en extérieur: le Marais, le Louvre, l’Ile de la Cité (Palais de Justice, Notre Dame), le quartier de l’Hôtel de Ville, de l’église St Gervais, le cimetière du Père Lachaise, les Passages couverts, le quartier de la place Vendôme, de l’Opéra et des Grands Magasins, le quartier de la Madeleine et de la place de la Concorde, Montmartre, l’Institut et le quartier de l’Odéon, le Panthéon, l’église St Etienne du Mont, les universités l’hôtel de Cluny et le collège des Bernardins, les églises St Germain des prés, St Sulpice et le palais du Luxembourg….

Ces visites sont gratuites, chacun réglant séparément son repas (environ 32€), elles concernent exclusivement les monuments extérieurs, l’association n’étant pas habilitée à réaliser des visites intérieures. Pour y participer, il faut impérativement être adhérent de l’association Lutèce (cotisation annuelle : 10€. Elle passera à 5€, en 2017 pour les adhérents de l’association partenaire "Les Jardins d’Alain")

Coordonnées de l’association Lutèce : assoc.lutece@gmail.com / Pdt : Jean-Pierre Gressier – 10 rue de Condé – 95460 Ezanville
Tel : 06.51.44.36.65


L’association Lutèce est hébergée gracieusement par Vos Nouvelles du Val d’Oise   – s’abonner –

 


Nous contacter
Tel : 06.51.44.36.65
Courriel : assoc.lutece@gmail.com

Jean-Pierre Gressier, le président de l'association Lutèce
Jean-Pierre Gressier, le président de l’association Lutèce

  

Accueil

VP2

VP2

VP16

VP2

VP2

VP2

VP2

Publicités