Pass Navigo : Nicolas Dupont-Aignan dénonce "la trahison de Valérie Pécresse"


Maintenir le Pass Navigo à 70 euros était une promesse de campagne de Valérie Pécresse, actuelle présidente LR de la Région Île-de-France. Celle-ci semble vouloir revenir sur cette promesse. De quoi déclencher l’ire de Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l’élection présidentielle.
 
 
«Lors des dernières élections régionales, Valérie Pécresse affirmait vouloir maintenir le Pass Navigo unique à 70 euros si elle était élue, car « il n’est pas question de jouer avec le pouvoir d’achat des Franciliens ».

Six mois après, la Présidente de la région Ile-de-France est sur le point de trahir sa promesse.

Prétextant un manque de moyens, alors qu’elle a fait toute sa campagne régionale sur la possibilité de faire des économies, la vieille ficelle utilisée par Mme Pécresse est un peu grosse.

Pas étonnant que de plus en plus d’électeurs se détournent des urnes quand nos politiques continuent de leur manquer de respect.

Cette façon de faire est déplorable.

Lors des élections régionales, j’ai mis en garde contre le projet démagogique de Mme Pécresse qui multipliait les annonces de dépenses tout en promettant la stabilité fiscale.

Il est temps d’arrêter de ponctionner toujours plus les Franciliens.»

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne, Président de Debout la France, Candidat à l’élection présidentielle.


■ Debout-la-France, le site
■ Bientôt la fin du passe Navigo à 70 euros ?

Publicités