Proposition de loi : un an de prison pour les diffuseurs de "fake news"


 

L
e problème des "fake news" ou des articles de désinformation ne date pas d’hier. Mais ceux-ci ont particulièrement fait parler d’eux après l’élection américaine. Depuis, face à la polémique, Facebook a pris des mesures aux USA,

en Allemagne et en France (en partenariat avec les médias) pour limiter les portées de ces contenus.
Mais visiblement, ces efforts n’ont pas suffi à la sénatrice Nathalie Goulet (UDI-UC). Récemment, elle a déposé une proposition de loi qui cible non seulement ceux qui écrivent les fake news, mais aussi ceux qui diffusent.

 
Lire la suite


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

Publicités