Saint-Brice : ces objets perdus qui attendent leurs propriétaires à la Police municipale

 
ces objets perdus qui attendent leur propriétaireDans les locaux de la Police municipale de Saint-Brice-sous-Forêt se cache un drôle de trésor : les objets trouvés de la ville. Du parapluie au doudou, tout est stocké, dans l’attente du propriétaire. Un service très utile, mais encore mal connu des citoyens.

Lorsque vous perdez vos clés, votre téléphone portable ou votre pièce d’identité, c’est à la Police municipale que vous aurez peut-être la chance de les retrouver. En effet, tout objet trouvé sur le territoire y est enregistré dans une banque de données. « J’inscris dans notre logiciel la description de l’objet, l’identité de la personne qui l’a trouvé et la date.» déclare l’agent d’accueil en charge de ce service.
Une centaine d’objets trouvés par an en moyenne

En 2015, 130 objets ont été enregistrés mais seulement 35 ont été restitués à leurs propriétaires. « Peu de gens ont le réflexe de venir à la Police municipale. Cela nous fait mal au cœur lorsqu’on envoie à la destruction des doudous ou encore des portefeuilles avec des photos de famille » précise l’agent avec amertume. « Lorsque l’identité du propriétaire de l’objet est connue, je cherche sur internet un moyen de le contacter. Je l’avise dans les plus brefs délais soit par téléphone soit par courrier », explique-t-il. « On nous ramène beaucoup de pièces d’identité. Mais les personnes ne pensent pas à les renouveler lorsqu’ils changent d’adresse alors que c’est gratuit.»

«Tout objet trouvé sur la voie publique doit être ramené obligatoirement au poste. Dans le cas contraire, c’est du vol.»

La majorité des objets trouvés sont rapportés par des habitants. Rosario Martoccia, chef de la Police municipale souligne : « Tout objet trouvé sur la voie publique doit être ramené obligatoirement au poste. Dans le cas contraire, c’est du vol.» Les agents de la Police municipale et des services Techniques en amènent régulièrement, sans oublier le centre commercial de la zone des Perruches qui vient en déposer de grosses quantités une fois par mois. Parmi ces objets trouvés, on trouve de tout. Les grands classiques : clés, portefeuilles, sacs ou doudous. Mais aussi de l’insolite comme un rasoir, une brosse à dents ou encore un sèche-cheveux.

Des délais de conservation qui diffèrent selon la nature des objets.
La durée de conservation varie en fonction de la nature de l’objet. Par exemple, les objets de valeur (bijoux, montres, téléphones portables…), les contenants (sacs, porte-monnaie, portefeuilles) ou les deux roues (vélos, scooters, etc.) sont stockés un an et un jour. Au-delà de ce délai, l’objet peut être remis à l’inventeur – la personne qui a trouvé l’objet et qui l’a ramené à la police – si elle en a fait la demande. « Dans le cas contraire, si le service des Domaines de l’État est intéressé par un objet, il lui sera transmis et ce dernier est vendu aux enchères.» explique le chef de la Police municipale. « En définitive, peu d’objets leur sont envoyés » ajoute l’agent d’accueil.

Quant aux papiers officiels comme les cartes d’identité, passeports ou permis de conduire, passés les trois mois de garde, ils sont envoyés au service émetteur, à savoir la sous-préfecture de Sarcelles. « Seule la préfecture est compétente pour détruire ces papiers.» précise l’agent d’accueil. « En revanche, nous détruisons nous-mêmes les objets sans valeur comme les vêtements usagés ou les clés.»

Les cartes diverses (bancaires, vitales, mutuelles…) sont stockées seulement trois mois. Elles sont ensuite transmises aux organismes émetteurs. Les lunettes sont envoyées aux Domaines ou à l’organisation non gouvernementale Ophtalmo sans frontières qui a pour but de lutter contre la cécité et la mal voyance en Afrique francophone. Par ailleurs, l’agent d’accueil insiste sur le fait qu’il est inutile de ramener des médicaments. Ces derniers doivent être remis à une pharmacie.

Et de conclure : « Il n’y a pas de petits objets car tous ont une valeur pour leur propriétaire. C’est certain, ce service est le paradis pour les têtes en l’air ou malchanceux…»

Police municipale – 97 rue de Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Rens. au 01 34 29 42 17 ou policemunicipale@saintbrice95.fr
> Si vous avez perdu un objet : penser à venir avec une pièce d’identité avant de vous déplacer au poste de police.

(Texte et photo : service communication de Saint-Brice)


RATP : Où retrouver les objets perdus ?
SNCF : Où retrouver les objets perdus ?

 
 
 
 
 

Recevoir chaque nouvel article par email

Publicités