La beauté du risque, du plomb dans nos rouges à lèvres

 SANTÉ 

La FDA qui règle la sécurité des cosmétiques, des médicaments et de l’alimentation aux États unis, qui correspond à notre ANSM en Europe, a révélé une liste de plus de 400 rouges à lèvres "de marques" contenant du plomb ! En effet celui-ci permet de donner une meilleure pigmentation au rouge à lèvre et de le rendre plus dur.

Mais que fait le plomb sur notre organisme ?

Des études démontrent que l’exposition à certains types de plomb peut causer le cancer. Le plomb est toutefois présent dans l’environnement, à la fois de façon naturelle et causé par l’activité humaine.

Lorsqu’il s’accumule dans le sang, il peut devenir néfaste , surtout chez les enfants et les femmes enceintes, plus sensibles à ses effets. Le système nerveux peut en pâtir et dans certains cas.

Le plomb peut également être responsable de stérilité ou de fausses couches. La maladie liée à une intoxication aiguë au plomb s’appelle le saturnisme.

► Lire la suite


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

L’augmentation d’apport en vitamines B associée à un risque plus faible de cancer du sein

SANTÉ

Une étude rapportée le 13 mai 2017 dans la revue Nutrients a révélé une association entre une consommation plus élevée de pyridoxine (vitamine B6) et de thiamine (vitamine B1) et un risque plus faible de cancer du sein chez les femmes âgées.

L’étude a également constaté une diminution du risque de la maladie en association avec un apport supplémentaire de thiamine et de pyridoxine, ainsi que de riboflavine (vitamine B2), de niacine (vitamine B3), d’acide pantothénique (vitamine B5), de folate (B9) et de cobalamine (vitamine B12 ) Chez les femmes ayant une consommation d’alcool faible ou nulle.

 
► Lire la suite (en anglais, mais vous avez certainement un traducteur, ne serait-ce que Google)


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Une méthode non invasive de détection d’un foyer cancéreux actif

Le Docteur Kelley, médecin américain spécialiste en embryologie, contemporain de Gerson (inventeur de la fameuse cure) a fait à l’époque une découverte d’une importance capitale concernant le cancer mais qui n’a été reléguée par aucun organisme et aucune revue médicale.

En fait, Kelley a mis en évidence deux choses stupéfiantes :
1 – les métastases, c’est du placenta,
2 – le pancréas est l’organe qui contrôle le développement des métastases.

Ceux qui n’ont pas la mémoire trop courte se rappellent des milliers de guérisons qui ont été réalisées grâce aux injections intramusculaires quotidiennes du fameux CARZODELAN.
Et c’était quoi ? Tout simplement de l’extrait pancréatique !
 
► Lire la suite


Articles liés
Le site de Michel Dogna
Révélations du Docteur Moulinier
La Cure anti-cancer de Gerson & Kelley

 
 
 
 
 
 

Cancer du sein : dépistage pris en charge pour les femmes les plus à risque

 
Cancer du sein : dépistage pris en charge pour les femmes les plus à risque

 
 
 
 
 
 
 
 

Mammographie annuelle et échographie, dans certains cas la participation aux frais de dépistage du cancer du sein est supprimée.
Ces situations sont définies dans le décret publié au Journal officiel du 1er septembre 2016 qui fait suite à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016.

En savoir plus


Le dépistage du cancer du sein

 
 
 
 

 ACTUELLEMENT/BIENTÔT DANS LE VAL D’OISE

 

 


 


 

S’abonner à Vos Nouvelles du Val d’Oise