Code de la route : La Poste accueille les candidats à l’examen


 

Depuis le 13 juin 2016, les candidats au code de la route peuvent passer leur examen sur des sites de La Poste. Ce nouveau service à destination du grand public s’inscrit dans le cadre de la réforme sur le permis de conduire et contribuera à réduire le délai d’obtention du précieux sésame.

Coût : 30 euros. Pas trop cher…

300 sites d’accueil devraient être opérationnels d’ici fin 2016.
Dans le Val d’Oise, deux sites existent à Cergy-Pontoise. Mais on peut s’inscrire dans un département voisin.
Trouver le site le plus proche de chez soi

En savoir plus 1
En savoir plus 2

Code de la route : des prestataires privés pour faire passer l’examen à partir du 13 juin 2016

CONSOMMATION / FORMALITÉS
 

Code de la route : des prestataires privés pour faire passer l’examen à partir du 13 juin 2016

C‘est à partir du 13 juin 2016 que des prestataires privés (La Poste et SGS) pourront aussi organiser et surveiller l’épreuve théorique générale du permis de conduire (le "code"). Les sites de réservation en ligne des places d’examen de ces deux prestataires seront accessibles à partir du 6 juin, une vingtaine de centres d’examen gérés par ces deux entreprises devant ouvrir dans un premier temps.

Cette externalisation progressive de l’organisation et de la surveillance de cet examen était initialement prévue à compter du 1er juin. Elle a été reportée au 13 juin à la suite de l’échec de nombreux candidats à la nouvelle épreuve théorique du code entre le 2 et le 12 mai afin de leur offrir la possibilité de se représenter gratuitement dans un centre d’examen non externalisé.

À partir du 13 juin, les candidats passant l’épreuve devront payer une redevance de 30 € (même ceux continuant à passer l’examen devant les services de l’État).

Nouveau Code de la route : le taux de réussite en chute libre

Comment dire ? On avait espéré qu’ils avaient compris. Que les jeunes roulent sans permis et donc sans assurance parce que le permis est cher et surtout difficile à passer au niveau du code de la route pour une certaine partie de la population, «pour laquelle il est presque plus difficile que de passer le Bac», remarque le journaliste Airy Routier dans son livre "La France sans permis"

Eh bien, non. Non contents de ne pas réformer le code, ils ont rajouté des questions. On est passé de 700 à … 1000, soi-disant «pour améliorer la formation des conducteurs novices, population particulièrement à risque». Comment dire ? C’est désespérant.
Lire la suite


Permis de conduire : 1 000 nouvelles questions pour le code à partir du 2 mai 2016


Dernières nouvelles :
Code de la route : l’administration retire (provisoirement) les questions trop difficiles