L’augmentation d’apport en vitamines B associée à un risque plus faible de cancer du sein

SANTÉ

Une étude rapportée le 13 mai 2017 dans la revue Nutrients a révélé une association entre une consommation plus élevée de pyridoxine (vitamine B6) et de thiamine (vitamine B1) et un risque plus faible de cancer du sein chez les femmes âgées.

L’étude a également constaté une diminution du risque de la maladie en association avec un apport supplémentaire de thiamine et de pyridoxine, ainsi que de riboflavine (vitamine B2), de niacine (vitamine B3), d’acide pantothénique (vitamine B5), de folate (B9) et de cobalamine (vitamine B12 ) Chez les femmes ayant une consommation d’alcool faible ou nulle.

 
► Lire la suite (en anglais, mais vous avez certainement un traducteur, ne serait-ce que Google)


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise