Europacity recalé par le Tribunal administratif : les écologistes hurlent de joie

 EUROPACITY / GONESSE 

Saisi par diverses associations écologistes pour faire capoter le projet Europacity, le Tribunal administratif annule l’arrêté créant la ZAC dite du « Triangle de Gonesse ».
Explications et commentaires de votre serviteur.
Jean-Luc Brac

► Lire la suite


Merci de cliquer systématiquement :
 
 ► Vos Nouvelles du Val d’Oise 

 
 
 
 
 
 

DERNIERS ARTICLES
L’article le plus lu :
 ■ Flunch : la carte d’abonnement à -15%

 ■ Une nouvelle ligne de bus entre la gare de Domont et l’hôpital d’Eaubonne
 ■ Connaissez-vous le Vexin cola ?
 ■ Mesure relative à la transparence des vitres avant des véhicules
 ■ Enedis obligé de reposer l’ancien compteur remplacé par Linky
 ■ Simply Market devient Auchan Supermarché et propose de nouveaux services
 ■ Heure d’hiver, heure d’été : bientôt fini ?
 ■ Que faites-vous de vos œufs ?
 ■ Carrefour compte fermer ses "petits magasins". Découvrez ceux du Val d’Oise
 ■ Ne Jetez Plus les Capsules Nespresso !
 ■ Même très long, un stationnement interdit ne peut être puni qu’une fois
 ■ Coûteux, compliqué, pas si utile, la Cour des comptes épingle le compteur électrique Linky
 ■ Votre RER est-il bien chauffé ?
 ■ Emmaüs à Bernes et Cergy : pour chiner et faire de bonnes affaires toute l’année
 ■ Étudiants et futurs étudiants, faites vos demandes de bourse et de logement sans tarder !
 ■ Ligne H : En cas de perturbations sur la ligne, les itinéraires alternatifs
 ■ Ping calls : l’arnaque à l’appel en absence
 ■ La police met en garde contre l’escroquerie au rétroviseur cassé
 ■ Les mystérieuses statues soviétiques de Baillet
 ■ On va pouvoir (théoriquement) retirer de l’argent liquide chez les commerçants
 ■ Enquête publique sur la déclaration d’utilité publique du projet d’aménagement de la ZAC du Triangle de Gonesse
 ■ Comment décrasser son Diesel pour ne pas échouer au contrôle technique
 ■ Cyberharcèlement : brisons le silence
 ■ Une amende pour Geneviève, 89 ans, qui a payé ses impôts par chèque !
 ■ Le maire de Saint-Prix: « Grand froid : l’Etat doit enfin accompagner les communes solidaires ! »
 ■ Arnouville – Le Livre Voyageur
 ■ En-jo : le dépannage à domicile sans arnaque
 ■ Une nouvelle amende en 2018, en cas de stationnement payant non payé
 ■ Gare Ermont-Eaubonne : un nouveau garage à vélos sécurisé
 ■ Deux nouveaux complexes cinématographiques dans le Val d’Oise
 ■ « J’alerte l’Arcep » : un site pour vous aider dans vos litiges avec les opérateurs télécoms
 ■ Victime de vols à répétition, la société Safran va fermer ses portes
 ■ L’étiquette nutritionnelle est officiellement recommandée par l’État
 ■ Accréditation carbone des aéroports d’ADP
 ■ Hélène Loup : conteuse pour petites oreilles
 ■ Permis de conduire / Immatriculation des véhicules : faites vos démarches sur internet
 ■ Signaler une situation suspecte, prévenir du risque terroriste
 ■ 216, 232 : l’arnaque à l’appel en absence
 ■ "Train surfing", le jeu dangereux qui inquiète la SNCF
 ■ Un commerçant est responsable des accidents survenus à ses clients
 ■ Les élus ont une nouvelle fois manifesté pour la Ligne 17
 ■ Rencontres de la Transmission et Reprise d’entreprise : lancement de la 2ème édition !
 ■ Achat d’un vélo électrique : l’aide de l’État, c’est jusqu’au 31 janvier 2018
 ■ Numéros surtaxés : astuces pour ne pas payer !
 ■ Compteurs Linky : le dossier noir
 ■ La SNCF propose des trains Ouigo au départ de Paris dès décembre
 ■ Saint-Brice arme sa police municipale
 ■ Compteurs Linky : il serait possible de refuser
 ■ Europacity : Jean-Pierre Blazy ne renonce pas à l’urbanisation du Triangle de Gonesse
 ■ SNCF véloservice, à la gare d’Enghien
 ■ Cinéma : le dernier film d’action pour Liam Neeson ?
 ■ Participez au concours Chopin !
 ■ La beauté du risque, du plomb dans nos rouges à lèvres
 ■ Devenir bénévole : quelle démarche, quels droits, quelle formation ?
 ■ Le Micro-Crédit avec l’UDAF 95
 ■ Envie de vous former en ligne ? Découvrez les MOOCs
 ■ Aucun oeuf produit en France ne contenait du fipronil
 ■ Devenez conseiller bénévole, rejoignez EGEE
 ■ Changer de prénom : une procédure gratuite et simplifiée
 ■ Garde d’enfant : quelle aide financière ?
 ■ Certificat de moralité
 ■ 2445 offres d’emploi dans le Val d’Oise
 ■ Fichés S : un nombre très important dans le Val d’Oise
 ■ Le yaourt made in Val d’Oise
 ■ Le répulsif naturel que détestent les insectes
 ■ Les classiques de la littérature censurés
 ■ Méfiez-vous du 3392016
 ■ Vous risquez une amende si vous stationnez devant votre propre garage
 ■ Acheter des légumes Bio et participer à l’insertion
 ■ Prendre un taxi : les règles et les droits
 ■ Étonnant : les parents de mineurs n’ont pas à payer leurs amendes
 ■ Covoit’ici lance son appli mobile
 ■ Saint-Prix : le maire fait le ménage
 ■ Flunch : la carte d’abonnement à -15%
 ■ Jusqu’au 31 octobre, louez votre vélo à la Maison du Parc !
 ■ Étonnant : il ne faut surtout pas charger son portable à 100% !
 ■ Le savez-vous ? Préparer un BTS sans le Bac, c’est possible
 ■ Nicolas Hulot veut-il mettre un terme au projet EuropaCity ?
 ■ Au chômage ? Faites suspendre votre crédit
 ■ Vexin cENTR’aide, s’aider entre voisins
 ■ Étudiants : comment faire une demande d’aide au logement ?
 ■ Canicule et nuisances aériennes : Jean-Pierre Enjalbert interpelle le Président de la République
 ■ Législatives – Résultats dans le Val d’Oise
 ■ L’augmentation d’apport en vitamines B associée à un risque plus faible de cancer du sein
 ■ Vertu de la main courante
 ■ Combien vont gagner les nouveaux députés?
 ■ Les règles de savoir-vivre
 ■ Vos forfaits désormais utilisables gratuitement au sein de l’UE
 ■ Sauvons les hérissons !
 ■ Votre lycée est-il bien noté ?
 ■ Rendez-vous manqué chez votre médecin. Devez-vous payer ?
 ■ Proposition de loi : un an de prison pour les diffuseurs de « fake news »
 ■ Casque à vélo obligatoire pour les enfants depuis le 22 mars 2017
 ■ Votre maire est-il dépensier ?
 ■ À Garges-les-Gonesse, le lycée répare votre voiture
 ■ Découvrez 5 secrets sur les parcs Disney
 ■ Modification des horaires d’ouverture en Préfecture et sous-préfectures
 ■ Auchan va changer le nom de tous ses magasins
 ■ Acheter un timbre fiscal par internet
 ■ Arnaque : un démarchage téléphonique pour de faux stages obligatoires
 ■ Une plateforme pour éviter les arnaques des artisans
 ■ Modernisation de la délivrance des cartes d’identité dans le Val-d’Oise
 ■ A-t-on le droit de connaitre l’emplacement des caméras de surveillance sur sa commune ?
 ■ Recevez une aide de 200 € pour l’achat d’un vélo électrique
 ■ La fibre optique partout et pour tous d’ici 2020
 ■ Votre mot de passe est-il sûr ?
 ■ Se faire coiffer pour 4€
 ■ Quand la Sécu ferme 5 centres dans le Val d’Oise
 ■ Comment bien trier ses déchets
 ■ Un éco-composteur en bois ou en plastique à 10 €
 ■ Une nouvelle arnaque par téléphone : « Tu m’entends ? »
 ■ Vos tickets-restaurant 2016 peuvent encore servir !
 ■ Financer son permis, une voiture grâce au prêt de l’Adie
 ■ Connaissez-vous le Krav Maga ?
 ■ Bureaux de poste fermés : Jean-Michel Ruiz dénonce les subventions accordées à La Poste
 ■ Lutèce fête ses 12 ans
 ■ Scoop : En 2017 le gouvernement autofinance l’installation de vos panneaux solaires sans débourser 1€ !
 ■ Pupponi veut retrouver son château
 ■ (Mise à jour) Vignettes pour les voitures les moins polluantes : à Paris à partir du 15 janvier 2017
 ■ La Galette des Rois et ses significations
 ■ Médiateur national de l’énergie
 ■ La beauté du risque, du plomb dans les rouges à lèvres
 ■ Infractions routières : 11 infractions maintenant verbalisables sur la base de vidéos ou radars
 ■ Devenez Conciliateur de Justice
 ■ Formations Croix-Rouge
 ■ Parrainez une ruche
 ■ Pontoise : des infirmières posent nues à la une d’un calendrier pour alerter sur leurs conditions de travail
 ■ Vexincentraide.fr le site d’aide et de partage
 ■ Le sureau, arbre magique
 ■ Connaissez vous le Gateball ?
 ■ Gonesse : la ville lance l’info SMS
 ■ Arnaque : si vous trouvez un billet de 50 euros sur votre pare-brise, ne le prenez pas !
 ■ Ce qui va changer à partir de janvier 2017
 ■ Escroqueries, malveillance : les conseils aux Séniors
 ■ Un nouveau lieu d’accueil pour le Conciliateur de Justice
 ■ Café, restaurant : nos droits de consommateurs
 ■ Sécurité : pouvoirs renforcés pour les agents SNCF et RATP
 ■ Une pétition pour que les maires respectent la loi sur les ralentisseurs
 ■ Code de la route : La Poste accueille les candidats à l’examen

Europacity : Jean-Pierre Blazy ne renonce pas à l’urbanisation du Triangle de Gonesse

 GONESSE / EUROPACITY 
Europacity : Jean-Pierre Blazy ne renonce pas à l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Le maire (PS) de Gonesse, Jean-Pierre Blazy a décidé de passer outre l’avis défavorable rendu par le commissaire enquêteur sur le projet de révision du plan local d’urbanisme (PLU) de sa commune. Le 25 septembre, il proposera au conseil municipal d’adopter ce nouveau PLU.

► La réaction des Verts du Conseil régional

► JP Blazy ne renonce pas


► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Gonesse : faute d’être armés, le maire ne trouve pas de policiers municipaux

« Si vous voulez des policiers municipaux, armez-les…», explique le syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM) au député-maire (PS) de Gonesse, Jean-Pierre Blazy. Ce dernier se plaint de ne pas pouvoir recruter facilement des policiers municipaux.

Gonesse, une commune qui demande à pourvoir 9 policiers municipaux supplémentaires.

Bernard Cazeneuve a donné son feu vert pour armer les policiers municipaux. Aux communes de le vouloir. À Gonesse, les élus s’y sont opposés.
À Sarcelles, le député-maire François Pupponi a organisé un référendum qui a mobilisé quelque 700 personnes pour dire Oui à l’armement des PM

« Il est indéniable que l’armement de la police municipale est un facteur déterminant dans le recrutement des agents de Police Municipale », remarque le SDPM, qui milite pour l’armement généralisé sur le territoire national.


SDPM – Syndicat de Défense des Policiers municipaux, le site
Les policiers municipaux bientôt armés

Les député/es se penchent sur la lutte contre les nuisances sonores de certains engins motorisés en milieu urbain


« L’usage intempestif d’engins motorisés est une plaie, un phénomène récurrent, particulièrement concentré en milieu urbain. À l’approche des beaux jours, le retour de ces pratiques est l’objet de toutes les préoccupations, à commencer par celles des maires, qui doivent gérer un trouble à l’ordre public engendrant un coût social très élevé », a lâché Élisabeth Pochon, députée SER de la 8ème circonscription de Seine-Saint-Denis, le 15 juin dernier, dans l’hémicycle.

Lire la suite, où il est question du député-maire PS de Gonesse, Jean-Pierre Blazy.


«Le projet de loi "Travail" comporte un risque grave d’atteintes aux droits des salariés»

Communiqué de Jean-Pierre Blazy, député PS de la 9ème circonscription du Val d’Oise: « Loi travail : le gouvernement passe en force »

«Le gouvernement a choisi d’utiliser l’article 49.3 de la Constitution pour imposer la loi Travail. Nous avons tout fait, au cours du bref délai qui nous était octroyé pour rassembler les 58 signatures de député-e-s nécessaires au dépôt d’une motion de censure des gauches et des écologistes.
 
Vous pouvez retrouver le texte de notre motion ci-dessous. La loi Travail reviendra à l’Assemblée nationale dans les semaines à venir en deuxième lecture. Notre opposition est ferme et résolue.

La motion de censure déposée par la droite est claire : plus de dérégulation du droit du travail, moins de sécurité pour les salariés, attaque contre les syndicats…

Les député-e-s socialistes signataires de la motion de censure des gauches et des écologistes ne peuvent apporter leur soutien à un tel projet politique et mélanger leurs voix à ceux qui veulent en revenir aux 39 heures ou à la retraite à 65 ans.»

Texte de la motion :

«Nous, parlementaires de plusieurs groupes et partis des gauches et écologiste à l’Assemblée nationale, considérons que l’utilisation, par un gouvernement issu de la gauche, de l’article 49-3 de la Constitution, sur un texte portant réforme du Code du Travail, est un acte politique d’une extrême gravité.

Le projet de loi "Travail" comporte un risque grave d’atteintes aux droits des salariés et à notre modèle social. La consécration de l’inversion de la hiérarchie des normes en droit du travail, qui généralisera la possibilité pour une entreprise de pratiquer le moins disant social (par exemple en diminuant la majoration des heures supplémentaires) constitue une régression historique. Elle s’ajoute à d’autres mesures dangereuses, celles qui facilitent les licenciements, ou l’ensemble des mesures incitant à l’augmentation du temps de travail. Plus largement, ce projet de loi, et la philosophie qui a présidé à sa conception, participent à l’idée fausse selon laquelle la diminution des protections des salariés favoriserait les créations d’emplois, dans une période où la transition écologique et la transformation numérique doivent inspirer un nouveau mode de développement.

Cette loi ouvre une brèche dans lesquelles s’apprêtent à s’engouffrer tous les partis et les programmes de la droite, rêvant déjà d’une dérégulation encore plus forte du droit du travail.
Reconnaissant le fait qu’il ne dispose pas de majorité pour voter ce projet, le gouvernement bafoue les droits essentiels du Parlement et fait aussi violence à des millions de citoyens qui, en majorité, rejettent ce projet de loi. Leurs représentant-e-s sont désormais privés de toute possibilité de s’exprimer dans l’hémicycle sur ce texte. Le gouvernement veut ainsi imposer, sans débat, l’adoption par l’Assemblée d’un texte qui aura pourtant des conséquences très concrètes et quotidiennes pour nos citoyens.

À situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Le gouvernement doit accepter le débat de fond sur sa politique et cesser d’empêcher le Parlement de jouer pleinement son rôle d’assemblée délibérante. Afin d’obtenir le rejet de ce texte, nous appelons l’Assemblée nationale à adopter cette motion censure.»


Loi Travail : les députés rejettent la motion de censure contre le gouvernement