Les Journées européennes du patrimoine à l’Abbaye Notre Dame du Val, à Mériel

 SORTIR / CULTURE 

Au programme :
Samedi 13h30 à 17h30
14h De cape et d’épée à travers les siècles
16h Moment musical
à partir de 16h30 Ateliers escrime et tir à l’arc
Toute la journée :
-Démonstration d’origami par Kim QUACH, origamiste
-Exposition-vente de 3 femmes artistes : Marie-Anne Muller, plasticienne, Magali Nourissat, sculpteur et Kim QUACH, plasticienne.
-Vente de produits monastiques

Dimanche 9h à 11h30 et 13h30 à 17h30
10h à 12h Visite guidée de l’Abbaye Notre Dame du Val, concert promenade
14h Visite guidée de l’Abbaye
16h Lecture concert – Hommage à Charles Koechlin
Toute la journée :
-Exposition-vente de 3 femmes artistes : Marie-Anne Muller, plasticienne, Magali Nourissat, sculpteur et Kim QUACH, plasticienne.
-Vente de produits monastiques
Tarifs :
Entrée 5€ pour les 2 jours
Gratuit -18 ans
Venez nombreux, on a réservé le beau temps !!!

Événement proposé par : Association des Amis de l’Abbaye Notre-Dame du Val


► Journées Européennes du Patrimoine à l’Abbaye Notre-Dame du Val à Mériel les 16 et 17 septembre 2017

► L’Association des Amis de l’Abbaye Notre Dame du Val

– Merci de cliquer systématiquement –
► Vos Nouvelles du Val d’Oise
 
 
 
 
 
 

S’inscrire à Vos Nouvelles du Val d’Oise

Participez à la restauration d’un des premiers films de Gabin


 

La Belle Marinière, un film de 1932, avait disparu depuis 80 ans. Le film qui avait lancé véritablement la carrière de Jean Gabin.

C’est en Californie, à Los Angeles, qu’il a refait surface.

En mauvais état, les amoureux du cinéma peuvent participer à sa restauration. Et suivre les différentes étapes, avec à la clé la projection du film, en compagnie du fils de l’acteur : Mathias Moncorgé

Lire la suite

 
 
 
 

«Quatre ans de Hollande, quatre ans de reculs sociaux»

TRIBUNE

Jean-Michel Ruiz : «Quatre ans de Hollande, quatre ans de reculs sociaux»

Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF 95, lâche : «Quatre ans de Hollande, quatre ans de reculs sociaux…». Et de remarquer : «Et Monsieur Hollande, le Val d’Oise, comme le reste de la France d’ailleurs, ne va pas mieux !»

Notre élu de Mériel, membre du Front de Gauche, estime que :
«La politique de droite menée par le gouvernement, et soutenu par l’appareil du PS et de "ses satellites", a eu des retombées dramatiques sur l’ensemble de notre département :

– En 2015, on compte une progression de plus de 5000 chômeurs recensés qui fait dépasser la barre des 100 000 demandeurs d’emplois malgré les millions donnés aux patrons Valdoisiens.
– Entre 2013 et 2015, le nombre d’allocataires du RSA a progressé de 11% (environ 33 000 personnes).
– La baisse des dotations aux collectivités territoriales a entraîné la dégradation des services rendus à la population et a permis à certains maires de se servir du personnel comme « variable d’ajustement ». La culture est aussi touchée avec par exemple la disparition du salon du Polar à Montigny-lès-Cormeilles.
– La loi Touraine, dans la droite ligne de la loi Bachelot, casse notre système de santé pourtant si performant. Des déserts médicaux se creusent, en particulier ans l’Est du Val d’Oise : fermeture du Cèdre bleu à Sarcelles, menaces fortes sur l’Hôpital gériatrique Adelaïde Hautval de Villiers le Bel et sur l’EHPAD de Marly-la-Ville. La mise en route des GHT (groupement hospitalier de territoire) va, au nom de la mutualisation, entraîner la suppression de postes et de moyens.
– Les services publics de proximité sont sacrifiés : de nombreux bureaux de postes (Gonesse, Villiers le Bel, Bezons…) ferment ou réduisent leurs horaires d’ouverture, des commissariats de plein droits sont menacés (Bezons, Garges…), des antennes CAF disparaissent, les écoles ne sont pas mieux loties (malgré l’opération électorale d’augmentation des enseignants)…
– La liberté d’expression en « prend un coup » : censure au cinéma d’Argenteuil (Georges Mothron est le maire LR d’Argenteuil, Ndlr), poursuite contre les salariés d’Air France ou de STEF…»

Et d’ajouter :
«De plus, dans le Val d’Oise nous subissons la triple peine. En effet, nous sommes dans une Région où Mme Pécresse sanctionne les maires qui construisent du logement social et fait des pauvres son principal adversaire, et nous avons à la direction du département la droite ultra-conservatrice qui s’en prend au transport des lycéens ou aux prix des repas des collégiens, qui baisse de 14% le financement de l’insertion et augmente les impôts de 28%. Les deux se retrouvant d’ailleurs au côté du gouvernement pour cantonner le développement du département au projet Europacity, inadmissible écologiquement et douteux économiquement.»

Le FN en ligne de mire
«Quant au Front National, il pratique un discours de haine et de démagogie mais soutient inconditionnellement les plus riches. Marion Maréchal Le Pen affirmant que la loi travail devait être revue en faveur des entreprises, qu’il ne fallait plus de salaire minimum ou que l’âge de la retraite devait être repoussé…»

«Les participants à "Nuit debout" amènent un nouveau souffle dans la façon de faire de la politique»
«Avec le PCF, nous souhaitons travailler largement avec ceux qui veulent le changement profond de société que ce soit nos partenaires du Front de gauche bien sûr, mais aussi des écologistes, des militants socialistes qui rejettent la politique du gouvernement, des syndicalistes, des associatifs, mais aussi les participants à "Nuit debout" qui amènent un nouveau souffle dans la façon de faire de la politique.
Ensemble, nous pouvons travailler un projet, des propositions audacieuses, que nous porterons collectivement. C’est dans cet esprit que nous irons à la rencontre des Valdoisiens avec notre questionnaire citoyen.»


Mériel : Jean-Michel Ruiz veut que la salle communale soit renommée au nom de la laïcité